samedi 29 décembre 2012

Du naturel, au défrisant : pourquoi ce revirement de situation?

Le naturel, à la base de ce blog...
Ça fait un bail que je n'ai plus parlé de beauté sur ce blog, c'est pourtant sa raison d'être. Alors aujourd'hui, c'est reparti. Au départ, j'ai crée ce blog dans un moment de profonds changements dans ma vie. Je voulais épouser une vision des choses plus éthique à tous les niveaux. Je voulais manger végétarien, utiliser des produits bios et surtout, ne plus me défriser les cheveux. Après l'échec des deux premières résolutions, ( le poulet aura eu raison de moi), je me suis attelée à faire de ce blog un lieu dédié à la beauté des femmes peu importe leur ethnie. D'où le nom " toutes les beautés sont dans la nature". Après une année entière consacré à ce sujet, j'ai senti que j'avais fait le tour de la question et mes centres d'intérêts ont peu à peu basculés. Le blog est donc devenu, petit à petit, un fourre-tout où je mêle toutes mes interrogations et mes questionnements.

Le dur coût de la consommation éthique
Revenons à nos moutons ! Je parlais donc de style de vie bobo et de nourriture bio. Jeune et sans sou, je me suis vite rendue compte que vouloir vivre et manger bio était tout bonnement impossible. Le naturel a un coût qui se répercute à tous les niveaux (esthétique, nourriture...). En plus, au fur et à mesure des semaines, mes cheveux naturels ne me plaisaient plus. Ils étaient trop fins, trop sec, ne poussaient pas assez vite. En gros, l'histoire d'amour entre eux et moi n'aura finalement  duré que trois ans. Ce fût trois années riches en émotion. Entre découverte, amour et haine. Mais lorsque je me suis levée un matin, avec l'envie de me raser la tête, j'ai su qu'il était temps de défriser. Il fallait choisir le moins pire des deux maux.
Mes cheveux 
Chasser le naturel, il revient au galop !
Au final, je me retrouve avec quelques poils sur la tête et je suis encore plus pro-nappy hair. En plus, je me rends compte que je suis tellement tomboy que je n'ai pris aucune photo où mes cheveux défrisés sont bien en évidence.
Mais comme je l'ai toujours dit, tout ça ce n'est que des cheveux! Ça pousse, ça se coupe et au pire, on a toujours nos amies brésiliennes et cie pour  venir à la rescousse !

Petit tissage un peu vieillot fait à l'occasion