jeudi 29 mars 2012

Ma réaction sur KONY 2012

Attention: En écrivant cet article, j'ai présupposé que vous aviez vu la vidéo KONY 2012, si ce n'est pas encore fait, cliquez ici.

Ecrire cet article m'a pris du temps. Comme presque 100 millions de personnes, j'ai vu la vidéo Kony 2012. J'ai tout de suite eu envie de réagir et comme la plupart des gens, j'ai eu besoin de partager la vidéo. Le ton, le style et la sensibilité qui émanent de cette vidéo nous donne besoin d'agir. Le travail de Jason Russell est extrêmement bien ficelé. En faisant intervenir des membres de sa famille, on se sent proche de son action et on réussit à s'identifier.
Il y avait tout de même quelque chose qui me déroutait. En regardant les retombées de la vidéo, j'ai tout de suite senti que quelque chose ne tournait pas rond. Comment était-ce possible qu'une ONG (aussi grande soit-elle) puisse immobiliser autant de personne? Il y avait quelque chose qui clochait et en me renseignant, je suis tombée sur pas mal d'articles et de vidéos qui incendiaient Invisible Children. Certains internautes parlaient d'une propagande longuement orchestré par le gouvernement américain en montrant Kony comme le nouveau Sadam Husein. La théorie du complot est comme d'habitude ramené au premier plan pour expliquer les choses de manière simpliste. J'ai aussi vu la vidéo de la demoiselle sur youtube qui dit connaître l'Ouganda mais qui est américaine. Apparemment, on aurait pas vu Kony depuis 2006 et  ce combat serait dépassé. Mais est-ce vraiment là la question?


Ce que j'ai trouvé beau, moi, c'est ce principe de triangle inversé. Ce pouvoir émanant des dirigeants qui revient au mains du peuple grâce à la magie d'internet.
Le cas de Jason

"Jason a malheureusement été hospitalisé pour fatigue extrême, déshydratation et malnutrition. Les deux dernières semaines ont été lourdes émotionnellement, particulièrement pour Jason et les répercussions se sont ressenties au cours de cet incident."
Alors que Jason Russell marque une page de l'histoire en créant ce film, il tombe en névrose totale une semaine après la diffusion du film. Je suis d'avis de croire qu'il n'a pas supporté la médiatisation subite de lui et de sa famille et surtout, les avis négatifs des médias. Qui supporterait d'être diabolisé alors même qu'on essaie de conscientiser les gens? Comme un soufflée, l'engouement pour Joseph Kony est tout de suite retombé. Quand j'ai vu les images de Jason Russell nu dans les rues de Los Angeles, j'ai bien sûr été très choqué. Mais en même temps, je ne pouvais pas arrêter de me dire que quelque chose clochait. Aussi tôt que l'association se fait flinguée par les médias, Jason descrédibilise l'image de l'association. Comme beaucoup de gens sur les réseaux sociaux, je suis persuadée qu'il n'a vraiment pas supporté les critiques qui sévissaient auprès de lui et de sa famille.
Je tiens à noter que les critiques qui ont été faites envers l'association ne sont pas vraiment fondé. On dit que l'ONG aurait des finances malsaines et qu'ils n'utiliseraient l'argent que pour en faire une guerre envers l'Ouganda. Mais regardons bien les faits. Invisible Children a crée des écoles en Ouganda et a crée une station radio pour permettre aux gens de s'exprimer. En ce qui concerne les finances de l'association, elles sont tout à fait transparentes et consultables sur leur site internet.


"N'oublions pas que Jason n'est pas une célébrité des tabloids qui utilisent les divertissement pour gagner sa vie. C'est un activiste qui a dédidié sa vie à une cause auquel il croit. Ce que je sais, c'est que Jason Russell est mon nouveau héros. Il nous rappelle que nous n'avons pas à porter toute la misère du monde sur nos épaules et qu'il est tout à fait possible de se briser sous le poids de nos peurs et de notre insécurité."
Wreckyourself 

Je ne suis pas porte-parole de Invisble Children et il n'est pas vraiment de mon intérêt de parler de ça. Mais je tenais à le faire parce que cette affaire m'a touché du début à la fin. Je ne suis pas entrain de dire que l'association est parfaite et je ne cautionne pas tous les actes de Jason. Mais il faut reconnaître à I-C leur excellente communication de crise. Ils font de leur mieux pour garder la tête hors de l'eau tandis que leur image prend pas mal de coups. Je crois qu'il est assez facile de critiquer sans regarder le fond des choses. Pour une fois dans ce monde, c'est le bien qui a fait un buzz. Ce sont des humains qui parlent d'autres humains. Les médias essaient souvent de nous déshumaniser en nous persuadant qu'il est normal que certains vivent dans des conditions misérables. On se consacre tout le temps à des sujets inutiles pour éviter de se rendre compte qu'on se comporte de façon inhumaine. En aidant pas mais surtout, en ne pensant pas à ceux qui souffrent. J'avoue que ce reportage est une forme de propagande... Mais au moins, pendant 30 minutes, on regagne l'empathie qu'on avait perdu au gré des images catastrophiques.

lundi 19 mars 2012

Une image déformée de soi-même


Le miroir, un ami et/ ou un ennemi. J'ai souvent détesté mon reflet, je l'ai aimé aussi quelque fois mais j'ai toujours eu une relation malsaine avec lui... Me regarder pendant des heures, apprécier ou détester mon popotin. Une grande partie de mon adolescence a été consacré à ça: une observation minutieuse de ce corps que je n'ai pas choisi. C'est vrai que personne ne choisi son physique mais on aimerait pouvoir le contrôler au mieux. Maîtriser chaque boucle, chaque bourrelet, chaque cerne... Tel est le but de l'homme moderne. Avoir une prise sur son corps. L'industrie de la beauté, de la chirurgie esthétique et du sport tournent à plein régime. Saviez-vous que chaque jour, nous étions assommé par plus de 5000 messages publicitaires?
A cette allure-là, il n'est pas étonnant de voir des femmes qui tueraient pour avoir le corps de fillettes. Rappelons-nous bien d'un fait: la moyenne d'âge des mannequins est de 17 ans. On nous arrose donc, tous les jours d'images de personnes qui n'ont même pas atteint leurs corps de femmes. Des magazines comme Top Santé par exemple, qui s'adressent à un public de trentenaires fait pareil. Des gamines sont en couverture et des jeunes filles font la pub de crème anti-rides. Allez , soyons sérieuses , jusque quand allons-nous laisser tout ça durer? 

Actuellement, la mode sur tumblr, c'est la thinspiration. Ce terme est un concentré de "thin"= maigreur et "inspiration". Des milliers de blogs se consacrent à ça. Montrer des mannequins plus maigres les unes que les autres. Elles s'échangent des phrases chocs, des photos tas d'os,... Tout ça pour se motiver à persévérer dans leur régime. Un peu glauque tout ça...

Je pense qu'on oublie souvent qu'être en bonne santé et être maigre ne vont pas forcément de pair. Je soutiens totalement les personnes qui font attention. Faire du sport et être attentif à son alimentation ne peuvent qu'être une bonne chose dans cette société ultra consumériste. Mais il ne faut pas tomber dans l'excès. Ce n'est pas parce que votre corps ne correspond pas tout à fait aux canons de beauté en vigueur qu'il est laid. Je dirais même que tout ce tapage qu'on fait autours de l'IMC est une plaisanterie. Aucune formule mathématique n'a à vous dire si vous êtes en bonne santé ou non. Ça dépend de bien plus de facteurs que ce qu'on veut nous faire croire. Au final, je vous encourage à vous méfier de tout ces médias qui veulent tout simplement nous pousser à consommer toujours un peu plus.